Témoignage d’une toxicomanie chez un adolescent

0

Ce message est également disponible en: Anglais, Chinois traditionnel, Allemand, Italien, Espagnol, Grec moderne, Hongrois, Indonésien, Portugais - du Brésil, Roumain

Cher Kiran
Je veux  partager avec vous mon expérience des traitements de ma nièce avec le CoRe (à l’époque je n’avais pas encore le LaesEr). J. a 26 ans, et est orpheline de ses deux parents. Nous les avons élevées, elle et sa soeur. Elles sont venues vivre avec nous  un peu  après que leurs parents soient décédés.


 
À leur arrivée, l’une avait 11 ans, et sa soeur 14. Comme la famille du père avait des biens, quand elles eurent 18 ans, elles décidèrent de profiter de la vie, de dépenser leur argent et elles nous ont quittés (l’aînée d’abord, puis 3 ans après, J). Elles prirent la décision de vivre en dehors de chez nous, parce qu’elles ne voulaient pas avoir de justifications à donner sur ce qu’elles vivaient, en tout cas c’est comme ça que nous l’avons compris , même si c’était vraiment très douloureux pour nous. En raison de leur entourage, l’aînée s’adonna au jeu et perdit beaucoup d’argent et J. commença à dépenser une partie de son argent dans la drogue, l’alcool, les anxiolytiques et divers produits chimiques, les cigarettes, et ainsi de suite. J’ai essayé à plusieurs reprises de la convaincre de faire des traitements, mais elle a toujours refusé parce qu’elle pensait que je cela m’amènerais à découvrir ses dépendances. Elle a perdu son petit ami, son travail – elle est infirmière, et est rentrée dans une spirale autodestructrice.  
Quand je l’ai compris, ou sans doute plutôt parce qu’elle était prête à se faire traiter,  je lui ai proposé de vivre avec moi et la première chose que j’ai faite a été de supprimer tous ses médicaments (elle en prenait 4 différentes), les cigarettes – elle fumait 30 cigarettes par jour, dont la moitié avec des drogues, elle avait l’habitude d’inhaler des drogues, même à l’hôpital, (raison pour laquelle elle avait été congédiée), etc
Durant le premier mois, elle a reçu un traitement par le Core tous les jours, et était quasiment tout le temps sous ma surveillance, aucun de ses amis n’étaient autorisés à la voir et je lui ai supprimé sa voiture, pour éviter qu’elle ait des contacts étroits avec les dealers et autres mauvaises influences! Pendant 2 mois cela a été très difficile pour toute ma famille, (même si tout le monde était engagé dans le combat pour son rétablissement), parce que nous devions la contrôler, résister à ses accusations et des cris, etc
 
Tout le monde, y compris elle, fut très surpris de la façon dont elle a commença à récupérer sur le champ. Elle sua et urina énormément (quelques-unes des façons pour éliminer les toxines), mais n’eut aucun effet secondaire dû au fait d’avoir brusquement cessé les drogues et les médicaments, comme tout le monde, y compris elle, s’y attendait.
 
 
 Je dois dire que je crois que c’est un autre miracle dû au CoRe, la façon si rapide dont elle a récupéré sans avoir besoin d’intégrer – ailleurs et pour un long temps –  un programme de désintoxication, comme cela se fait habituellement. Pour son anxiété, en plus du Core et des séances d’EMDR, elle a pris tous les jours des fleurs de Bach – du Rescue Remedy .

En Novembre (un mois et demi après avoir débuté le traitement avec moi, elle est venue avec moi en Allemagne pour voir Jean de Dieu, mais, ce qui fut surprenant pour moi, elle n’a pas reçu da chirurgie spirituelle.
 
Le mois dernier, elle a décidé de retourner chez elle, parce qu’elle se sentait en sécurité et complètement guérie, même si je n’étais pas totalement sûre qu’elle soit prête à faire face à la vie réelle sans pour autant compromettre les résultats.
Maintenant, elle vient chaque semaine, elle est accro aux traitements par le Core, c’et elle qui le dit, elle a trouvé un emploi au nouvel hôpital et a rencontré de nouveau quelqu’un de spécial pour elle! Elle est complètement différente, heureuse, avec une lumière nouvelle, même si elle fume encore quelques cigarettes! Je suis (comme elle d’ailleurs!) très reconnaissante envers le Core, envers vous et envers les entités qui nous aident à survivre, et à renaître !

 

Chère Alexandra

C’est vraiment bien – quel changement depuis notre première rencontre ici lors du séminaire au Brésil puis du séminaire en Islande – vous êtes dans l’esprit du Core et vous êtes mise en connexion, avec votre esprit plein d’affection – j’imagine que pour la plupart ce serait une grande remise en question d’adopter les enfants que vous l’avez fait – mais de là à initier un second DLE comme celui-là – avec tant de compassion, est merveilleux !

Et cela montre que le CoRe est l’outil qui amène les gens à une prise de conscience et une évaluation de leur propre SOI, ensuite tout le reste se met en place comme cela a été le cas avec votre nièce.

merveilleux

Kiran

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply